lundi 31 décembre 2012

Ally CONDIE - Promise

Gallimard Jeunesse - 18€30 - 423 p. - Avril 2011


Quatrième de couverture : 
"Dans la Société, les Officiels décident. 
Qui vous aimez. 
Où vous travaillez. 
Quand vous mourez." 


Ma critique
A l’époque « parfaite » à laquelle vit Cassia tout est programmé par la société pour être optimal. Des repas que l’on prend à heure fixe aux couples les plus optimaux. Arrive la cérémonie de couplage de Cassia. Là, elle découvre que la personne qui lui est destinée n’est autre que son meilleur ami Xander. Etrange, mais plutôt bien : elle passera le reste de sa vie avec quelqu’un qu’elle connait, comprend et apprécie et qui la connait comprend et apprécie aussi. Mais voilà, lorsque Cassia décide de visualiser la microfiche de Xander sur le port de communication, c’est le visage d’un autre garçon qu’elle connait aussi qui apparait : Ky Markham. 
Là, Cassia commence à se poser des questions : pourquoi y-a-t-il une faille dans ce système si contrôlé, pourquoi est-ce un autre garçon qui apparait ? Au fur et à mesure de l’histoire Cassia se rapproche de Ky, se demande si la société fait vraiment tout ce qu’il y a de mieux pour ses habitants et s’il faut vraiment tout suivre à la règle pour être heureux. 
Cette histoire fait réfléchir à l’heure où aujourd’hui on nous dit qu’il faut faire du sport pour être en bonne santé « mangerbouger.fr », ce qu’on doit manger pour être bien dans sa peau « évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé ». Bien que caricatural, ce monde pourrait être notre futur si on réfléchit bien. 
J’ai aimé le caractère que l’auteur donne à son personnage : tout se passe au bon rythme, alors qu’au départ Cassia vit comme les autres, comme un mouton et est contente d’être couplée, elle évolue s’interroge et n’accepte plus ce qu’on lui impose, elle réfléchit et commence à comprendre que la Société ne veut pas forcément le bien de ses habitants. 
Je n’en dirai pas plus pour ne pas trop spoiler l’histoire. En conclusion : une héroïne et des personnages attachants et une histoire qui fait réfléchir. Seul regret : ne pas en savoir plus sur Xander qui reste en arrière-plan

vendredi 28 décembre 2012

Louise PANDAZOPOULOS - La Décision

Scripto - 9€50 - 245 p. - Janvier 2013



Mon résumé : Un jour comme tous les autres, Louise se sent mal en cours de Math. Samuel l'accompagne au toilette. Là, Louise accouche. Elle ignorait être enceinte. Comment une série de questions toutes plus importantes et bouleversantes les unes que les autres : que s'est-il passé? Que faire de l'enfant ?

Mon avis : Un sujet encore peu abordé en littérature adolescente et non moins important. L'auteur raconte cette histoire avec réalisme en se glissant tour à tous dans la tête de différents personnages : les amis de Louise, Louise, sa mère, le proviseur etc. Auxquels s'ajoutent des documents complémentaires : un extrait du code civil ou encore le compte rendu d'intervention du samu. 
J'ai aimé ce livre pour la justesse avec laquelle il traite ce sujet. Bravo à l'auteur. Et encore un bon choix pour la collection Scripto.

Ma note : 10/10

India DESJARDINS & Magalie FOUTRIER - La Célibataire

Michel Lafon - 12€95 - 64 p. - Novembre 2012


Ma critique : India Desjardins, l’auteur du journal d’Aurelie Laflamme nous offre en collaboration avec la dessinatrice Magalie Foutrier une BD humoristique ET réaliste ayant pour thème le célibat. Tout y passe, le célibat au quotidien, le point de vue des amis, les angoisses et les espoirs de la célibataire. Reste une question, apprécie-t-on autant cette BD en étant célibataire qu’en couple ? ;-)

Ma note : 10/10

Carlos RUIZ ZAFON - Le Prisonnier du Ciel

En français : Robert Laffont - 21 € - 352 p. - Novembre 2012


Résumé : Des secrets de sinistre mémoire viennent hanter Daniel Sempere et son ami Fermín, les héros de L'Ombre du vent.
Barcelone, Noël 1957. À la librairie Sempere, un inquiétant personnage achète un exemplaire du Comte de Monte Cristo. Puis il l'offre à Fermín, accompagné d'une menaçante dédicace.
La vie de Fermín vole alors en éclats. Qui est cet inconnu ? De quels abîmes du passé surgit-il ? Interrogé par Daniel, Fermín révèle ce qu'il a toujours caché. La terrible prison de Montjuïc en 1939. Une poignée d'hommes condamnés à mourir lentement dans cette antichambre de l'enfer. Parmi eux Fermín et David Martín, l'auteur de La Ville des maudits. Une évasion prodigieuse et un objet volé...
Dix-huit ans plus tard, quelqu'un crie vengeance. Des mensonges enfouis refont surface, des ombres oubliées se mettent en mouvement, la peur et la haine rôdent.

Mon avis : Encore un Zafon, me voilà heureuse. C’est avec plaisir que j’ai retrouvé le style de Zafon, son univers peuplé de livres ainsi que ses personnages pour une histoire plus terre à terre que d’habitude qui aborde le passé de Fermin sur fond d’après-guerre.

Ma note : 8/10

jeudi 27 décembre 2012

Luis SEPULVEDA - Histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit à voler

Métailié - 7 € - 126 p. - Avril 2012


Ma critique : 
Un jour, une mouette vient mourir près de Zorbas le chat grand noir et gros. Juste avant d'expirer, elle lui demande de tenir 3 promesses : Ne pas manger l'œuf qu'elle va pondre, le couver et lui apprendre à voler. Le chat accepte et le voilà embarqué dans une étonnante mission qu'il tient à coeur. Aidé des autres chats du port de Hambourg comme Jesaitout qui possède une encyclopédie ou Secretario et Colonello qui l'aident en l'honneur des chats du port. 
Ce roman se rapproche du conte initiatique. Il est porteur de belles valeurs :la fidélité face aux promesses faites, l'aide malgré la différence et l'amitié entre tous les chats qui se soutiennent. 
Sepulveda nous rend tous ses personnages attachants dans cette histoire courte qui plaira à petits et grands.

Ma note : 10/10

Fabrice COLIN - Les étranges soeurs Wilcox, T.1 Les Vampires de Londres

Gallimard Jeunesse - 13€90 - 283 p. - Septembre 2009


Ma critique :
Amber et Luna se réveillent un beau jour de l'année 1888 enfermée sous terre, dans un cercueil. Les questions commencent : que font-elles là ? Où est leur père ?
Recueillis par M. Holmes, ancien détective et Watson, médecin, elles tentent d'en savoir plus sur leur passé proche : elles ont oublié tout ce qui est autour de l'incendie de leur maison.
Au même moment, d'étranges meurtres sont commis à Londres. Quel lieux peuvent avoir Amber et Luna avec ces meurtres ?
Au fur et à mesure de l'histoire, on apprend qui sont, ou plutôt, ce que sont, les soeurs Wilcox et ce en même temps qu'elles.
Un roman mêlant fantastique, suspense, personnages célèbres et héroïnes attachantes. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire cette histoire que j'ai trouvé plus intéressante que d'autres du même genre.
P.S. : Pour ceux qui connaissent, le style de l'histoire m'a rappelé celui de la trilogie Morgenstern.

Ma note : 9/10

vendredi 14 décembre 2012

Deborah HARKNESS - Le Livre perdu des Sortilèges

Orbit Livre de Poche - 8€60 - 840 p. - Mai 2012 


Mon résumé : Diana est une sorcière descendante d'une prestigieuse famille de sorcières les Bishop. Cependant, c'est la sorcellerie qui semble avoir causé la mort de ses parents. Alors, elle renie sa nature au profit d'une vie "normale", comme les humains, sans pouvoir magique et au profit de sa carrière d'historienne. Or, un jour alors qu'elle fait des recherches à la bibliothèque, un livre convoité vient à elle. Là, tout se complique et interviennent vampires et démons dont Matthew Clairmont, mystérieux vampire chercheur en science.

Mon avis : Bien qu'il fasse plus de 800 pages, ce livre se lit tout seul et avec plaisir. Il est un concentré de magie, de légendes, d'aventures et aussi de conflits ancestraux et d'amour interdit. Il répond à tous les goûts et toutes les attentes.
L'intrigue et l'univers se mettent en place progressivement tout le long du livre.


Ma note : 9/10

jeudi 13 décembre 2012

Julien NEEL - Lou T.1

Glénat - 9,99 € - 48 p. - Mai 2004


Résumé : Le tome 1 raconte le quotidien d’une ado qui vit seule avec sa mère geek et célibataire. Chaque planche peut se lire seule, il y a néanmoins un fil conducteur qui est l’évolution de leur vie. 

Mon avis : J’ai beaucoup aimé suivre le quotidien de Lou et de sa mère, à chaque fin de planche, la chute m’a fait sourire. Je recommande à tous. 

Le + : Lou grandit et évolue dans chaque tome… 


Ma note : 8/10

Marianne RUBINSTEIN - Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel

Albin Michel - 17 € - 196 p. - Août 2012


Résumé : "« C'est quoi, pour toi, la quarantaine ? » demande-t-elle obstinément à ses amies. Elle pour qui le « milieu du chemin de la vie » a commencé par une rupture et la garde alternée de son petit garçon. Après l'effondrement, vient pourtant le temps de la reconstruction, des amitiés fondatrices, des amours éphémères, et d'une certaine douceur de vivre. Dans Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel, Marianne Rubinstein évoque tout en subtilité cet ébranlement intime de la quarantaine. D'un ton juste et lumineux, l'auteur de Tout le monde n'a pas la chance d'être orphelin et du Journal de Yaël Koppman, en analyse les découvertes, les effrois, les bonheurs et la liberté qui peut en résulter." 

Ma critique : Le nouveau roman de Marianne RUBINSTEIN, Les arbres ne montent pas jusqu’au ciel, relate l’histoire de Yael, femme d’origine juive de 40 ans qui vient de se faire quitter par son mari Yann pour sa professeur de danse, et avec qui elle a un fils, Simon, de 3 ans. 

Le roman s’ouvre sur le désespoir de Yael engendré par sa récente séparation. Elle tente de se maintenir en vie, mais elle ne donne que l’illusion, pour son fils, qu’elle ne verra dorénavant plus qu’une semaine sur deux du fait de la garde partagée. Plongés au cœur de sa rupture, on souffre avec elle. Pour s’en sortir, elle tient son journal, c’est ce journal que nous lisons. 

Le titre est tiré d’un livre d’économie : Yael passe son temps entre son travail de professeur d’économie en faculté et la rédaction de son journal : c’est le seul écrit que la narratrice arrive à mener à bien dans ses moments de désespoir et de doutes. 

Dans la vie de Yael, les mois s’écoulent, son quotidien est rythmé par le passage des saisons. Sa vie tourne autour de son fils, de sa cousine Clara qu’elle peut se permettre de revoir régulièrement ainsi qu’autour des hommes qu’on lui présente l’air de rien et dont elle ne sait que faire. Tenter par la compagnie masculine mais toutefois pas forcément prête à reprendre une histoire. L’ombre de Yann est encore là, toujours, puisqu’il y a Simon. 

S’ajoutent à cela les questions que Yael se pose vis-à-vis de sa naissance : elle sait que sa mère ne l’a désirait pas et cela lui pèse ; ainsi que la présence de sa jeune voisine de 11 ans qui s’invite régulièrement chez elle. Cette jeune fille semble donner un souffle de vie à son quotidien. 

 Ce livre traite de la quarantaine, de la reconstruction après une rupture et du désir. Yael sonde ses amies sur leur vie, les questionne sur leur désir, leurs envies et surtout, sur ce qu’est pour elle cette étape de la quarantaine où l’on se sent vieillir, perdre la jeunesse, la beauté et l’attrait dans le regard d’autrui. 

Dans un style personnel, amplifié par la forme du journal intime, Yael confie ses émotions et ses craintes pour finir sur une note d’espoir : les pages se tournent, la vie avance, même s’il faut du temps, on avance toujours. 


 Ma note : 8/10

lundi 26 novembre 2012

J. K. ROWLING - Une Place à Prendre

Grasset - 24 € - 680 p. - Septembre 2012


Présentation de l'éditeur : Bienvenue à Pagford, petite bourgade anglaise paisible et charmante : ses maisons cossues, son ancienne abbaye, sa place de marché pittoresque… et son lourd fardeau de secrets. Car derrière cette façade idyllique, Pagford est en proie aux tourmentes les plus violentes, et les conflits font rage sur tous les fronts, à la faveur de la mort soudaine de son plus éminent notable. Entre nantis et pauvres, enfants et parents, maris et femmes, ce sont des années de rancunes, de rancœurs, de haines et de mensonges, jusqu’alors soigneusement dissimulés, qui vont éclater au grand jour et, à l’occasion d’une élection municipale en apparence anodine, faire basculer Pagford dans la tragédie. Attendue de tous, J.K. Rowling revient là où on ne l’attendait pas et signe, avec ce premier roman destiné à un public adulte, une fresque féroce et audacieuse, teintée d’humour noir et mettant en scène les grandes questions de notre temps. 

Mon avis : Je ne dirai pas que je ne suis pas déçue par ce livre. Je ne dirai pas non plus que j'ai détesté. En fait, il me laisse perplexe. Comme beaucoup, j'aurai envie de dire "tout ça pour ça ??!". Je suis entrée vraiment dans l'histoire seulement vers la page 150, je me suis prise au jeu d'espionner les pensées et la vie des habitants de cette bourgade, pour qu'au final je m'aperçoive qu'il ne se passe absolument rien tout le long du roman. Mouais. 
Faites vous votre propre avis, après Harry Potter ça reste intéressant (même si décevant) et si vous n'avez pas lu Harry Potter, passez votre chemin.

Ma note : 6/10

vendredi 16 novembre 2012

Haruki MURAKAMI - Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil

10/18 - 7€50 - 259 p. - Août 2011


Résumé : Hajime a connu pour la première fois l'amour en compagnie de la douce Shimamoto-San. Séparés par la vie, il n'a pourtant jamais oublié. Aujourd'hui, à l'aube de la quarantaine, Hajime est devenu un homme ordinaire et s'est construit une vie agréable entre sa famille et un métier qui lui plaît. Ce fragile équilibre résistera-t-il à ses retrouvailles avec Shimamoto-San ? 

Mon avis : Un auteur japonais à la mode qui a suscité ma curiosité. J’avais demandé conseille à une libraire et étais repartie avec ce livre. Je me suis vite prise dans l’histoire : la vie d’un japonais de son enfance à l’âge adulte. Cependant, je reste sur ma faim/fin : l’auteur ouvre des questions concernant son premier amour tout le long du roman, et on n’obtient jamais de réponses… Cela attise la poésie du livre parait-il, mais sur moi, cela n'a pris qu’à moitié, dommage. J’espère avoir l’occasion de découvrir d’autres livres de cet auteur, son style simple et épuré m’a plu, il m’a fait découvrir une culture que je suis loin de connaître. J'en garde un bon souvenir quand-même.

Ma note : 7/10

dimanche 4 novembre 2012

Ashton BRODI - Enfernité

Milan Macadam  - 15€20 - 378 p. - Avril 2012


Présentation de l'éditeur : Six mois que Nikki a disparu, sans laisser de traces. Six mois qu'elle a, par désespoir, abandonné Jack. Six mois qu'elle a passés enfermée aux côtés de Cole, dans un monde entre morts et vivants. Nikki est de retour et elle doit faire un choix. Mourir auprès de Jack, ou vivre pour toujours avec Cole, en Enfernité. 

Mon avis : Le résumé ne m’inspirait pas, ça avait l’air trop bizarre, mais je me suis laissé tenter suite à la lecture d’avis positifs. Et bien, j’aurai pu passer mon chemin, je n’aurai pas loupé grand-chose. 
Un roman pour ado dont le concept aurait pu être intéressant puisque basés sur de célèbres mythes sur l’Enfer mais qui ne m’a pas plu tant que ça. Comme le résumé le laissait présumé, j’ai trouvé ce roman trop tiré par les cheveux, peu crédible et les personnages quelconques… dommage…


Ma note : 7/10

Harlan COBEN - Promet -moi

Pocket - 8€10 - 507 p. - Septembre 2011


Résumé : Six ans. Six ans déjà que Myron Bolitar, ex-champion de basket, ex-agent sportif, ex- détective de choc, n'a pas touché une arme à feu. Six ans qu'il s'est tenu loin des petites frappes et des gangsters de tout poil. Mais cette existence tranquille est sur le point de basculer… Myron Bolitar a fait une promesse. Celle d'être là pour Aimée, la fille d'une amie. N'importe où, n'importe quand. Quelques jours plus tard, la jeune fille disparaît. Myron est la dernière personne à l'avoir vue… Fugue ? Enlèvement ? Myron mène l'enquête, pour prouver son innocence, mais aussi parce qu'il a promis aux parents d'Aimée de retrouver leur fille. Et une promesse est une promesse…

Mon avis : Mon premier Coben ! Un roman plutôt prenant mais dont le caractère du personnage principal m’a un peu déplu. Et puis je pense que je m’attendais à mieux même s’il reste un bon polar… 
Ma note : 7/10

samedi 3 novembre 2012

Pierre BORDAGE - Ceux qui sauront

Flammarion - 6€10 - 440 p. - Août 2012


Présentation de l'éditeur : « Jean et Clara devraient bientôt se séparer : elle regagnerait Versailles, il retournerait dans la clandestinité. - Pourquoi êtes-vous allé à l'école ? demanda-t-elle. - Je voulais apprendre. - Et qu'avez-vous appris ? - L'alphabet, l'écriture, l'arithmétique... comme tout écolier, je suppose. - Vous comptiez en faire quoi ? Il haussa les épaules. - Je ne sais pas au juste. Ceux qui gouvernent savent, alors je pensais que c'était bien de savoir. Que ça améliorerait ma vie. » 

Mon avis : Ce livre est celui de ma première rencontre avec Pierre Bordage et c’est une agréable découverte. C’est un livre de science-fiction qui me semble adapté à tous de par le vocabulaire courant qu’il emploie et le sujet qu’il traite. C’est le 1er tome d’une trilogie, j’espère pouvoir lire les autres.


Ma note : 9/10

jeudi 1 novembre 2012

Sapphire - Precious

Points - 6€30 - 201 p. - Février 2010

Présentation de l'éditeur : Precious, seize ans, claque la porte. Elle ne se laissera plus cogner par sa mère, ni violer et engrosser encore une fois par son père. Jamais. Virée de l'école, elle envisage une nouvelle vie, loin de Harlem et du ghetto afro-américain de son enfance. Elle veut apprendre à lire et à écrire, raconter son histoire à travers des poèmes et élever dignement son fils.

Mon avis : J’ai reçu ce livre dans le cadre d’une édition de « envoie-moi un bouquin » du site madmoizelle. Je ne me serai pas attardée dessus si je l’avais trouvé seule en librairie. Là, on me l’a envoyé, pour donner mon avis rapidement à l’expéditrice, je l’ai lu peu après la réception. Et je n’ai pas réussi à le lâcher. Une belle leçon de vie à travers l’apprentissage de la narratrice. Issue de milieu défavorisée, enceinte du 2ème enfant de son père, elle souhaite apprendre àlire et à écrire correctement pour s’en sortir. On suit son apprentissage de la vie, de l’écriture et des rapports humains tout au long d’un livre touchant.

Ma note : 10/10

Collectif - Amours d'Enfer

Blackmoon - 16€03 - 254 p. - Mai 2009


Présentation de l'éditeur :
"Tomber amoureuse d'un fantôme, croire aux contes de fées, accepter l'impensable, se révolter contre un monde tout entier, sombrer dans la folie...
Que ne ferait-on pas, par amour ! Les héroïnes de ces nouvelles vont tenter leur chance au jeu de la passion, jeu de hasard et jeu dangereux...
APRÈS NUITS D'ENFER AU PARADIS, LES PLUS GRANDS AUTEURS AMÉRICAINS VOUS INVITENT À UN NOUVEAU VOYAGE INFERNAL ET... DÉLICIEUX !
Une passion dévorante conduisant à enfreindre les règles capitales, une intrigue amoureuse avec un séduisant fantôme qui n'a pas réglé tous ses comptes, un monde où l'amour est surnaturellement sens dessus dessous..."

Mon avis :
Ce livre reprend le concept de Nuits d’enfer au paradis : des auteurs célèbres actuellement écrivent des nouvelles comprenant du fantastique et de l’amûûûr. C’est un livre agréable à lire, léger, les styles d’écritures sont accessibles à tous. J’ai beaucoup aimé la première et la dernière nouvelle, les autres étaient peut-être un peu trop mièvres à mon goût.

Ma note : 8/10

mercredi 12 septembre 2012

Kiera CASS - La Sélection

Robert Laffont - 16€90 - 343 p. - Avril 2012


Présentation de l'éditeur :
Elles sont trente-cinq jeunes filles : la "Sélection" s'annonce comme l'opportunité de leur vie. L'unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L'unique occasion d'habiter dans un palais et de conquérir le coeur du prince Maxon, l'héritier du trône. Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l'oeil des caméras... Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu'elle avait échafaudés s'en trouvent bouleversés...

Mon avis :
Un bon roman d'anticipation jeunesse, un coup de coeur même :)
Le personnage principal, America, est très attachante, et le prince Maxon aussi. Une intrigue qui progresse tout au long du livre sans temps mort. On attend la suite avec impatience dès le livre refermé. 
A recommander aux plus jeunes et moins jeunes filles (et à quelques garçons ;) )


Ma note : 10/10


La Saga :
T.1 La Sélection

dimanche 9 septembre 2012

Serge JONCOUR - L'Amour sans le faire

Flammarion - 19€ - 319 p. - Août 2012


Présentation de l'éditeur  : 
Après dix ans de silence, Franck téléphone un soir à ses parents. Curieusement, c'est un petit garçon qui décroche. Plus curieusement encore, il s'appelle Alexandre, comme son frère disparu des années auparavant. Franck décide alors de revenir dans la ferme familiale. Louise, elle, a prévu d'y passer quelques jours avec son fils. Franck et Louise, sans se confier, semblent se comprendre. "On ne refait pas sa vie, c'est juste l'ancienne sur laquelle on insiste", pense Franck en arrivant. Mais dans le silence de cet été ensoleillé et chaud, autour d'un enfant de cinq ans, "insister" finit par ressembler à la vie réinventée. L'Amour sans le faire, c'est une histoire de la tendresse en même temps qu'un hymne à la nature, une nature sauvage, imprévisible, qui invite à change, et pourquoi pas à renaître.

Mon avis :
L'impression générale après la fin de la lecture : un roman étrange. Intéressant, facile à lire et qui détend mais qui me laisse une impression étrange. Une impression d'avoir lu juste un passage d'un roman et d'attendre que ce qui est prévu dans le résumé se déroule. Alors qu'il y a pourtant bien un début, un milieu et une fin. J'ai beaucoup aimé cette lecture même s'il m'est difficile dans parler :)

Ma note : 7,5 / 10

mercredi 5 septembre 2012

Caryl FEREY - Mapuche

Gallimard - 19€90 - 450 p. - Avril 2012


Résumé : "La Mapuche de Caryl Ferey c’est Jana, jeune sculptrice qui a quitté son peuple pour exercer son art à Buenos Aires. Lorsque le cadavre d’un travesti qui tapine avec Paula, la seule amie de Jana, est retrouvé dans le port de la Boca, la Mapuche croise la route de Ruben Calderon, détective privé rescapé des geôles clandestines du plus grand centre de détention – et de torture – utilisé au cours de la dictature militaire argentine. Rien ne devait à priori réunir ces deux « survivants ». L’Histoire en a décidé autrement."

Mon avis : Un thriller captivant puisant sa source dans l'histoire argentine. Mon premier de cet auteur qui donne envie de découvrir les autres. Je réserverai Mapuche a de bons lecteurs car certains passages traitant de l'histoire peuvent paraître flou bien qu'ils ne gênent nullement à la compréhension de l'ouvrage. 


Ma note : 8/10

vendredi 31 août 2012

Urban Vampires - T1 - Une Affaire de famille

Vents d'Ouest - 13€90 - 56 p. - Mai 2011


Résumé : "Rosie et Nils s'aiment. Ils ont décidé de vivre sous le même toit, et de créer ainsi un nouveau foyer avec leurs enfants respectifs. Une famille recomposée tout ce qu'il y a de normale, entre l'enthousiasme des parents amoureux et le dépit des enfants bousculés dans leurs habitudes. Mais cette famille-là a une particularité un peu... sanglante ! Rosie cache bien son jeu, mais elle paie cher la substance qu'elle doit s'injecter fréquemment et en toute discrétion. Par ailleurs, de mystérieux interlocuteurs voudraient l'empêcher de réaliser ses projets avec Nils, lui rappelant qu'elle appartient à un tout autre clan...Combien de temps Rosie pourra cacher à sa nouvelle famille qu'elle et ses filles sont des vampires ?"

Mon avis : Une intrigue qui annonce une BD sympathique. Or, dans ce premier tome il ne se passe... rien... On attend la suite mais après la déception de ce tome, on n'a pas envie de l'acheter. De jolis dessins, une histoire sympa mais qui ne démarre pas, dommage, je ne connaîtrai sans doute pas la suite.


Ma note : 5/10

jeudi 30 août 2012

Amélie NOTHOMB - Barbe Bleue

Albin Michel - 16€50 - 170 p. - Août 2012


Résumé :
Une jeune femme se met en colocation avec un homme dont les 8 précédentes colocataires ont disparues...

Mon avis :
Je l'attendais celui-là, comme tous les Nothomb tous les ans d'ailleurs. Les premières critiques étaient assez négatives, je m'attendais donc à être déçue comme avec ses 3 précédents romans...
Et en fait, une très agréable surprise : j'ai adoré. Pour moi, on retrouve la Nothomb des débuts, avec des personnages charismatiques, énigmatiques et passionnants. 

Citations :
"Le but de l'amour me semble d'aboutir à une photo, une seule, absolue, de la femme aimée. Et le but de la photographie est de révéler l'amour que l'on éprouve en une seule image."
"La mort est la  fonction que la nature a inventée dans le but d'imiter la photographie. Et les hommes ont inventé la photographie pour capter ce formidable arrêt sur image qu'est l'instant du trépas."
"Le meurtre n'est pas un acte gentil" 
Ma note : 10/10

mercredi 29 août 2012

Vanessa TERRAL - L'Aube de la Guerrière

Les Editions du Chat Noir - 19€90 - 290 p. - Septembre 2012


Résumé : A sa mort, Solange se voit ouvrir les portes du Paradis. Or, ce qu'on ne sait pas, c'est que celui-ci n'est pas si "paradisiaque" que ce que l'on nous fait bien croire. Ainsi, Solange se voit affectée à un poste peu convoité, celui de chasseuse de Larves, espèce peu ragoutante qui envahit les différents plans de l'univers. Lors d'une lutte acharnée contre une Larve particulièrement puissante, Solange découvrira des alliés inattendus. 

Mon avis : Vanessa Terral livre ici son premier roman bitlit. D'une plume travaillée mais légère et agréable, elle nous conte l'existence post-mort de son héroïne Solange. De part le style d'écriture de l'auteur, on découvre un personnage attachant, simple et motivée à ne pas se laisser marcher sur les pieds. La manière qu'a Vanessa Terral d'appréhender les mythes de l'Enfer et du Paradis confirme que quoi qu'il arrive rien n'est tout blanc, rien n'est tout noir… 
Un livre captivant à mettre entre toutes les mains.

Extrait : "Je levai les yeux du magazine. Une femme se tenait à la porte située derrière l'accueil et tapotait sa cuisse avec un dossier qu'elle avait roulé en tube. Mon dossier, sans doute. Je posai le journal sur la table du hall d'attente, puis me dirigeai vers l'agent du Saint-Office. J'avais appris à mes dépens qu'il s'agissait ici du nom donné à l'administration et non de la congrégation à tendances inquisitrices. Je n'avais donc pas à craindre un interrogatoire serré sur mes croyances et mon comportement, mais plutôt le pointage attentif de mes notes de frais. Le paradis a parfois un sens de l'humour un peu tordu… ou était totalement dépourvu de second degré, je n'avais pas encore tranché à ce sujet."

Ma note : 9/10

dimanche 19 août 2012

René FREGNI - Les Chemins Noirs

Folio - 9€40 - 347 p. - Février 1992

Quatrième de couverture : Un homme jeune, très jeune, commet un jour sans le vouloir un acte irréparable, et dès cet instant la vie sera pour lui une longue cavale qui le mènera de Verdun à Paris, de Paris à Marseille, de Marseille en Corse ? , de Corse en Italie, d'Italie au Monténégro, du Monténégro en Turquie, de Turquie en Grèce, et enfin de Grèce à Marseille, dans l'immédiat après-Mai 68, où il découvrira en tant qu'aide-infirmier cet autre monde qu'est l'hôpital psychiatrique. Telle est donc la trame picaresque du premier roman de René Frégni qui sait de quoi il parle, longtemps familier de la route de compagnon de l'aventure, et qui surtout exprime admirablement la solitude, la détresse, l'humour et l'inébranlable volonté de survivre d'un être désormais en marge. 

Mon avis : Fregni nous livre ici une sorte de voyage initiatique en partie autobiographique. J'ai apprécié le style, j'ai apprécié suivre les aventures du narrateurs tout en me demandant tout le long : mais que va-t-il encore lui arriver après ? A ne pas mettre entre toutes les mains : âmes sensibles, s'abstenir. 


 Ma note : 7/10

mardi 14 août 2012

Les 100 livres préférés des blogueurs-ses (et ceux que j'ai lu...)


1 Harry Potter de J.K. Rowling
2 Orgueil et préjugés de Jane Austen (wish-list)
3 Le seigneur des anneaux de J-R-R Tolkien 
4 Hunger Games de Suzanne Collins
Le petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry
6 La quête d'Ewilan de Pierre Bottero
Roméo et Juliette de William Shakespeare
8 Le journal d'Anne Frank d'Anne Frank
9 Le Pacte des Marchombres de Pierre Bottero
10 Les enfants de la liberté Marc Levy
11 Madame Bovary de Gustave Flaubert
12 Dracula de Bram Stoker
13 Fascination de Stéphenie Meyer
14 Le malade imaginaire de Molière
15 Les fourmis de Bernard Werber
16 Les âmes vagabondes de Stéphenie Meyer
17 Comment se débarrasser d'un vampire amoureux de Beth Fantaskey
18 À la croisée des mondes de Philip Pullman
19 Journal d'un vampire de L.J. Smith
20 Les chevaliers d'émeraudes d'Anne Robillard
21 No et moi de Delphine de Vigan
22 Candide de Voltaire
23 Les bannis et les proscrits de James Clemens
24 Le monde de Narnia de C.S.Lewis
25 Percy Jackson de Rick Riordan
26 L'Héritage de Christopher Paolini
27 Dom Juan de Molière
28 Entretien avec un vampire d'Anne Rice
29 Si je reste, de Gayle Forman
30 Zadig de Voltaire
31 Fille de papier (La) de Guillaume Musso
32 Et si c'était vrai de Marc Levy 
33 La confrérie de la dague noire de J. R. Ward
34 Les Orphelins Beaudelaire de Lemony Snicket
35 L'ombre du Vent de Carlos Ruiz Zafon
36 Portrait de Dorian Gray (Le) d'Oscar Wilde
37 Le Parfum de Patrick Süskind 
38 Robert des Noms Propres d'Amélie Nothomb
39 Anita Blake de Laurell K.Hamilton
40 Le premier jour et la première nuit de Marc Levy
41 Jane Eyre de Charlotte Brönte
42 La Trilogie du moment de Katherine Pancol
43 Les misérables de Victor Hugo
44 La mécanique du cœur de Mathias Malzieu
45 Là où j'irai de Gayle Forman
46 Le Cid de Pierre Corneille
47 La théorie Gaia de Maxime Chattam
48 La Symphonie des siècles d'Elizabeth Haydon
49 Le Lit d'Aliénor de Mirelle Calmel
50 Germinal, Emile Zola 
51 Huis clos de Jean-Paul Sartre 
52 Lolita de Vladimir Nabokov
53 Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne
54 Les Eveilleurs de Pauline Alphen
55 Mercure d'Amelie Nothomb  // Gone de Michael Grant
56 Elle s'appelait Sarah de Tatiana de Rosnay
57 Mercy Thomspon de Patricia Briggs
58 Entre les murs de François Bégaudeau
59 Autre Monde de Maxime Chattam
60 Les portes du secret de Maria V. Snyder
61 La peste d'Albert Camus
62 Toutes les choses qu'on ne s'est pas dites de Marc Lévy
63 Oscar et la dame rose d'Eric-Emmanuel Schmitt
64 Le métier d'homme d'Alexandre Jollien
65 La prophétie des Andes de James Redfield
66 Dark divine de Bree Despain
67 Les enfants de la terre de Jean. M. Auel 
68 Dans les bois d'Harlan Coben
69 L'appel de la foret de Jack London
70 La communauté du sud de Charlaine Harris
71 Souvenirs d'enfance de Marcel Pagnol
72 A Mélie sans mélo de Barbara Constantine
73 Ecume des jours (L') de Boris Vian
74 Dracula mon amour de Syrie James
75 Tara Duncan de Sophie Audouin-Mamikonian
76 Les Thanatonautes de Bernard Werber
77 1984 de Georges Orwell
78 Les Mondes d'Ewilan de Pierre Bottero
79 Voleur d'ombres (Le) de Marc Lévy
80 L'Eveil du Printemps de Frank Wedekind
81 Geisha d'Arthur Golden 
82 La maison de la nuit de PC et Kristin Cast
83 Le dernier jour d'un condamné de V.Hugo
84 Bel-ami de Maupassant
85 Raison et Sentiments de Jane Austen (wish-list)
86 Bilbo le Hobbit de J-R-R Tolkien
87 Cosmétique de l'ennemi d'Amélie Nothomb
88 Confessions d'une accro du shopping de Sophie Kinsella
89 Moi, Christianee F., 13 ans, droguée, prostituée de Kai Hermann
90 Parce que je t'aime de Guillaume Musso
91 Les neuf vies de Dewey, Vivki Myron
92 Antigone de Jean Anouilh
93 La trilogie des Hommes de M. Chattam
94 Les dix petits nègres d'Agatha Christie
95 Royaumes oubliés de R.A. Salvatore
96 Des souris et des hommes de John Steinbeck 
97 Le fléau de Stephen King
98 David Copperfield de Charles Dickens
99 L'Assassin Royal de Robin Hobb
100 L'Avare de Molière 


dimanche 5 août 2012

René Frégni - Où se perdent les hommes

Folio - 6€20 - 190 p. - Avril 2000

Quatrième de couverture : Ralph anime un atelier d'écriture dans une prison de Marseille. Un jour il voit arriver un détenu étrange, Bove, condamné à dix-huit ans de réclusion pour le meurtre de sa femme. Cet homme, toute la prison en parle sans l'avoir jamais vu. Depuis trois ans qu'il est enfermé, c'est la première fois qu'il franchit le seuil de sa cellule. Ralph découvre que ce prisonnier vit dans huit mètres carrés avec le fantôme de sa femme Mathilde qu'il peint inlassablement sur les murs de son cachot. Dès lors la personnalité de Bove l'obsède et, lorsque celui-ci tente de se suicider, Ralph n'a plus qu'une idée : le faire évader. 

Mon avis : Sachant que je rencontre l'auteur régulièrement, je me devais de lire au moins un de ces livres. Et surtout, j'en avais la curiosité. J'ai commencé avec celui-là car le résumé m'a plu. Et au final, le livre aussi. Dans un style simple et accessible, Fregni dépeint l'univers carcéral et tente de comprendre la psychologie des prisonniers, notamment Bove. Je recommande ce livre a tout le monde, il est accessible dès l'adolescence et devrait plaire à beaucoup 

Ma note : 9/10

mercredi 1 août 2012

Suzanne COLLINS - Hunger Games - T.1

Pocket jeunesse - 18€15 - 398 p. - Octobre 2009

Mon résumé : Dans une amérique futuriste, Katniss prend la place de sa petite soeur tirée au sort pour participer aux Hunger Games, les jeux de la faim. Dans ce jeu de télé-réalité, 24 candidats de 12 à 18 ans sont tirés au sort et doivent s'affronter jusqu'au dernier qui sera alors déclaré vainqueur. 

Mon avis : Après le film, on ne présente plus cette saga. A mon tour de la lire et de la décrypter. Pendant les 70 premières pages, j'ai dû m’accrocher, je voulais laisser tomber : le style de l'auteur ainsi que le caractère de Katniss (trop niaise & trop prétentieuse selon moi), l'héroïne de 16 ans ne me plaisaient pas. Mais devant tant de bonnes critiques, je me suis accrochée. Et j'ai beaucoup aimé. Même si le style me semble plus adapté à des collégiens, l'histoire est intéressante et prenante. Même si, à la fin de la lecture, je n'apprécie toujours pas Katniss, j'ai beaucoup aimé Peeta, personnage secondaire participant aussi aux Hunger Games... Je le recommande aux ados et même aux plus grands malgré le style facile^^


Ma note : 7/10

mercredi 18 juillet 2012

Grégoire Delacourt - La liste de mes envies

JCLattès - 16 € - 185 p. - Février 2012


Résumé : Jocelyne, mercière à Arras, dans le nord, marié à Jocelyn et mère de deux grands enfants gagne un jour au loto. De là va naître des interrogations et des incertitudes. Et si cet argent troublait son bonheur, fragile mais réel tout de même ? Ainsi, elle décide de conserver le chèque mais de ne pas l'encaisser, ni en parler. 

Mon avis : Ce livre est parfait pour l'été : il est court, facile d'accès, les personnages pourraient être vous ou moi. Néanmoins, il m’apparaît un peu comme une sorte d'apologue, posant la question de l'argent… 

Thèmes abordés : amour, argent, famille, amitié, bonheur, vie quotidienne, rêves

Ma note : 13/20

mercredi 27 juin 2012

Ann BRASHARES - Quatre filles & un jean

Gallimard Jeunesse - 13 € - 308 p - Mai 2003


Présentation de l'éditeur : 
Ma première s'appelle CARMEN.Elle trouve ses fesses un peu grosses.Très attachée aux gens qu'elle aime, elle se montre parfois d'une franchise désarmante.Elle a aussi un énorme problème avec son père... 
 Ma deuxième s'appelle TIBBY. Elle ne fait pas son âge, ne s'habille pas très fille. Et si elle joue les rebelles, c'est pour mieux masquer sa grande sensibilité. Une rencontre inattendue va bouleverser sa vie... 
Ma troisième s'appelle BRIDGET. Elle est blonde, sexy, sportive, volontaire, mais au fond si vulnérable. Quand elle veut quelque chose, elle l'obtient. Surtout s'il s'agit d'un garçon. Au risque d'aller trop loin... 
Ma quatrième s'appelle LENA. Elle est brune, superbe. Timide et farouche, elle refuse souvent d'écouter ce que lui dit son cœur. Mais le soleil de Crète va réveiller en elle des sentiments inconnus... 
Mon cinquième est un JEAN. Symbole de leur amitié, il va passer de fille en fille. Il les accompagnera le temps d'un été, un été qui changera leurs vies pour toujours. 
Mon tout est un roman drôle, sensible, intelligent, où se mêlent subtilement les voix de quatre adolescentes qui rient, souffrent parfois, grandissent et nous séduisent... 

Mon avis : A-t-on encore besoin de présenter cette saga ? Quatre filles et un jean, c'est un peu toute mon adolescence : comme beaucoup, j'ai grandi avec Léna, Tibby, Carmen et Bee. J'ai choisi de relire les 4 tomes sortis afin de mieux apprécier le tome 5 qui vient de sortir. Toujours les mêmes émotions que le lecteur partage avec les quatre amies, un style léger & agréable (ça reste un roman jeunesse…), des sujets variés abordés comme ceux que l'on peut rencontrer dans la vie… 

 Ma note : 10/10

Anita Blake, Plaisirs coupables Comics T.1 Partie 1

Milady Graphics - 14€90 - 125 p. - Juin 2011



Présentation de l'éditeur Pour elle, tuer des vampires, c'est un job, mais aussi une vieille passion liée à des souvenirs d'enfance. Et rien de tel pour garder la forme ! D'habitude, les vampires l'évitent comme la peste. Mais il existe quelqu'un qu' ils redoutent plus encore : un assassin qui s'attaque aux plus puissants d'entre eux. Le Maître de Saint-Louis fait à Anita une proposition qu'elle ne peut pas refuser : pour sauver la vie de sa meilleure amie, l'Exécutrice doit s'allier aux créatures qu'elle a pour mission de traquer et de tuer. 

Mon avis : Ce fut un plaisir de retrouver cette héroïne que j'adore en comics ! Cela a donné un autre angle à l'histoire qui est fidèle aux romans. Le comic permet de mettre des images sur les personnages tout en restant dans un univers littéraire, cela me plait. 
Seul bémol : Le 1er tome première partie est sortie il y a un an en France et on attend toujours la 2ème partie... 

 Ma note : 10/10